Dites aussi “puits de chute”, elles utilisent la pesanteur comme générateur de vitesse. Les possibilités du bâtiment font que nous sommes parfois conduits à ajouter à la pesanteur un dispositif accélérateur (sandows ou vérin). Les tours de chute sont généralement constituées de :

  • Une charpente support et un dispositif de guidage.
  • Un chariot de choc pouvant être équipé de masses variables.
  • Un dispositif de relevage.
  • Un massif de réaction sur lequel se fait l’impact. (Optionnel)
  • Une table de force, table d’efforts optionnelle.
  • Des projecteurs et des systèmes de prise de vue (optionnels).
  • Un dispositif anti-rebond (optionnel) pour éviter un 2eme choc après le rebond.
  • Des mesures de vitesses, enfoncement, accélération et force d’impact.
  • De 10 à 2000 kg : 7 à 50 kg, 50 à 200 kg, 100 à 500 kg, 200 à 2000 kg
  • Vitesse de chute jusqu’à 30 m/s

Tour de chute pour tests d’airbags – de sous ensembles véhicule – équipement intérieur

  • Tour de chute accélérée avec sandows
  • Catapulte pneumatique verticale
  • Chariot de choc pour tour de chute existante
    Conception et réalisation d’un chariot de choc pour une tour de chute existante :

    • Distance entre rails : 1,9 m
    • Masse : 500 kg max
  • Presse dynamique
    200 kN en 2ms

Nos autres spécialités Chocs